Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

GérontoLiberté

Dons d’organes : les personnes âgées aussi

23 Décembre 2016, 06:20am

Publié par Bernard Pradines

Il existe en France une pénurie importante d’organes à greffer. Cette situation aboutit à des décès indus.

Contrairement aux idées reçues, il est toujours possible, même en étant âgé, de faire don de ses tissus et organes. Bien sûr, la qualité et la compatibilité de ceux-ci est appréciée avant tout prélèvement.

Il convient donc de dire à son entourage que l’on est d’accord avec une telle contribution à la guérison de son prochain. Mieux, il conviendrait de l’écrire dans ses directives anticipées ou séparément. En effet, même si des dispositions prévoient la possibilité de prélever des organes en l’absence d’opposition inscrite dans un fichier national [1], il est impossible en pratique de contraindre une famille endeuillée.

On peut regretter que le « modèle B » proposé aux personnes en bonne santé par l’arrêté du 3 août 2016 relatif au modèle de directives anticipées prévu à l’article L. 1111-11 du code de la santé publique soit muet sur ce point [2]. Il en est ainsi des propositions de l’HAS (Haute Autorité en Santé-France) [3]. Les directives émises par le ministère allemand de la Justice prévoient de recevoir éventuellement des tissus ou des organes, mais non de les donner [4]. Mea culpa, je dois mettre à jour le formulaire proposé par mes soins [5].

A compléter sur ce point pour tous ceux qui pensent à autrui.

 [1]

 

 [2]

 

 [3]

 

 [4]

Pour en savoir davantage : 

Commenter cet article