Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

GérontoLiberté

Peut-on s’opposer à la greffe de son visage ?

13 Janvier 2017, 06:10am

Publié par Bernard Pradines

Nous avons soulevé ici à plusieurs reprises la possibilité de dons d’organes, y compris pour les personnes âgées.

Un problème particulier est celui des greffes du visage. Un auditeur inquiet de France Inter demanda s'il pouvait restreindre le don de ses organes en interdisant de prélever et de greffer son visage. La réponse apportée par les experts fut la suivante : les greffes de visage sont très rares. De plus, il est possible de procéder à des interdictions partielles.

Pour ma part, je n'ai pas encore pris de décision dans ce domaine. Par égard pour ceux qui m'ont assez vu de mon vivant, je pencherai pour l'interdiction. Pourtant, une tentation honteuse pourrait être de leur infliger encore mon visage. Par compassion, il pourrait donc être interdit de greffer à nouveau le même visage une seconde fois sur un autre patient.

Source : le « téléphone sonne » du 3 janvier 2017. A partir de 3 min 27 sec :

Commenter cet article

Josette CHEVRIER 25/02/2017 17:21

Question très importante à laquelle je n'avais vraiment pas pensé mais il est vrai que maintenant, cette greffe aussi est possible.
Donner ses organes: je me dis que, comme je ne les vois pas, c'est assez impersonnel (même si le coeur… auquel on associe toute la sphère émotionnelle, même si ce n'est pas lui qui…) mais le visage, c'est très intime. Je me vois dans le miroir et même si… ben, c'est moi. Les gens qui me connaissent, sur une photo de mon visage, savent que c'est moi. Moi en tant qu'individu, avec ce que (qui) je suis. C'est très troublant comme question. Là, je dis NON, pas mon visage! Bizarre!!

Pradines 25/02/2017 22:36

Pour vous rassurer, je fais l'hypothèse que les greffes du visage ne sont pas mais complètes mais demeurent très partielles. Il s'agissait surtout dans mon esprit d'un exercice philosophique et éthique.