Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

GérontoLiberté

Prescription d’antipsychotiques dans les cas de démence ?

27 Avril 2018, 05:29am

Publié par Louis Lacaze

Après avoir noté que les antipsychotiques, souvent prescrits aux patients atteints de démence, ne réussissaient que très imparfaitement à supprimer les problèmes de comportement et pouvaient avoir des effets secondaires graves, le Dr Jennifer Tjia de l’école de médecine de l’université du Massachussetts a publié une étude sur le sujet.

Le Dr Tjia part du principe que lorsque les bébés pleurent, on cherche à découvrir quels besoins ils expriment. Par contre lorsqu’un dément, qui est dans l’incapacité de communiquer, se comporte de façon jugée inacceptable, on lui prescrit un antipsychotique. L'auteure écrit que les résidents doivent être considérés comme des êtres humains, pas comme des patients à problèmes. Elle a donc cherché à former des soignants dans près de cent établissements pour leur permettre d’accepter l’idée qu’un comportement hors normes est en fait le signe d’une exigence insatisfaite et que le recours à des antipsychotiques devrait être écarté.

A la suite d’une formation étalée sur trois mois, les résultats obtenus par les établissements où elle avait été dispensée ont été comparés à ceux qui n’avaient pas suivi le programme. Les prescriptions d’antipsychotiques avaient baissé de 22,3% au bout de neuf mois dans les premiers, à comparer avec une baisse relative de 17,2% dans les établissements qui n'avaient pas suivi le programme. Toutefois, ce bénéfice devait s'estomper à long terme, nécessitant en principe un effort soutenu dans le temps.

 

Commentaires de Bernard Pradines : l'objectif qualificatif de baisse ou d'arrêt des antipsychotiques est louable, ne serait-ce que du fait des effets adverses nombreux dont un risque accru de mortalité. L'étude décrite ci-dessus montre une efficacité temporaire et limitée d'un programme de formation des intervenants. Il convient alors de s'interroger sur la persistance de telles prescriptions au même niveau sur le long terme.

Parmi les questions posées, en voici quelques unes :

Efficacité des antipsychotiques, au moins dans certaines situations ?

Formation insuffisante, qualitative et quantitative, des intervenants ?

Personnels trop peu nombreux pour accompagner les résidents lors de soins confortables et dans des activités de distraction ?

Nécessité d'un soutien des équipes soignantes ? Ambiance de soins ?

Locaux inadaptés ?

Sources:

 

 

Le génie de Charb

24 Avril 2018, 05:03am

Publié par Bernard Pradines

Rappel : Stéphane Charbonnier, dit Charb, a été assassiné le 7 janvier 2015 dans les locaux de CHARLIE HEBDO en compagnie de onze autres personnes.

Quand Charb décrivait la vieillesse, c’était sans grand discours et sans concession. En quelques traits de crayon, il donnait davantage à penser qu’une longue péroraison. Je m’honore de l’avoir félicité pour son œuvre. Il m’avait fait le plaisir de me répondre par un mail court mais chaleureux. Quand je pense que j’ai hésité à lui adresser ces compliments, je sais que je le regretterais amèrement aujourd'hui.

Voici un exemple de son travail.

Le génie de Charb

France Soir le 11 octobre 2007

20 Avril 2018, 05:30am

Publié par Bernard Pradines

Dix ans plus tard, j'ai peur de ne pas pouvoir retirer un seul mot de cette interview :