Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

GérontoLiberté

Cinq inquiétudes des femmes face au vieillissement

11 Septembre 2013, 08:29am

Publié par Papi

Cinq inquiétudes des femmes face au vieillissement

Peur N° 1 : Cesser d’être séduisante, devenir « invisible »

Dans une société qui glorifie la jeunesse et un corps parfait, une femme acceptera mal les transformations physiques qui accompagnent inévitablement les années. Avec une bonne hygiène de vie, une vie sociale active et un esprit qui reste jeune une femme conservera son charme.

Peur N° 2 : Se retrouver seule

Perdre son mari, un enfant, des amis proches est très traumatisant pour une femme. Alors que pour un homme ce sera surtout l’impossibilité de continuer à exercer telle ou telle activité. Une femme va souvent rester seule tandis qu’un homme va se trouver une compagne.

Peur N° 3 : Se trouver devant des problèmes financiers insolubles

La retraite d’une femme est souvent inférieure à celle d’un homme. Souvent les finances du couple ont été gérées par le mari. S’il disparaît, sa veuve pourra se sentir totalement dépassée. Ne pas attendre le dernier moment pour s’initier à la gestion des finances du couple.

Peur N° 4 : Le cancer

Le cancer du sein terrorise alors les femmes que le cancer du poumon tue deux fois plus souvent aux Etats-Unis. A noter que les données montrent en France des résultats inverses (InVS et INSERM). Il est reproché aux mammographies prescrites aux personnes âgées d’augmenter inutilement leurs craintes. Craintes qui ne sont pas autant partagées en France. En fait, les maladies cardiaques sont responsables du plus grand nombre de décès aux Etats Unis.

Peur N° 5 : Dépendre de quelqu’un

Pour une femme traditionnellement appelée à soigner les autres, voir les rôles renversés peut être particulièrement traumatisant. En cas d’absence de famille proche elle peut découvrir la vie en maison de retraite en visitant des connaissances.

Source :

http://www.caring.com/articles/5-things-women-fear-about-aging

Commenter cet article