Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

GérontoLiberté

Articles avec #anxiete

Médicaments psychotropes : le sevrage est recommandé

11 Septembre 2015, 08:35am

Publié par Papi

Médicaments psychotropes : le sevrage est recommandé

Le Dr Tannenbaum, professeure de pharmacie gériatrique à Montréal, constate que de 8 à 35% de la population mondiale de plus de 65 ans (32% aux Etats-Unis) consomme parfois depuis 10 à 30 ans des benzodiazépines pour combattre l’anxiété ou l’insomnie. Elle s’en inquiète.

Pour sa part, elle déclare ne pas avoir prescrit un hypnotique une seule fois en 15 ans.

Les patients consommateurs signalent des problèmes de mémoire, de concentration, d’incontinence, de chutes. Le risque de fracture de la hanche est doublé. Mais ils continuent à les consommer parce qu’ils sont persuadés qu’ils ne peuvent pas s’en passer. Pour les convaincre du contraire le Dr Tannenbaum a publié une brochure exposant les dangers de ces produits. Elle explique que se réveiller une ou deux fois la nuit n’a rien d’anormal même si c’est désagréable, qu’à partir d’un certain âge six heures de sommeil peuvent être suffisantes. Elle propose ensuite un plan de sevrage étalé sur 12 à 20 semaines.

Un bilan a suivi la distribution de la brochure en pharmacie : 27% des personnes qui l’avaient reçue n’utilisaient plus ces médicaments, 11% prenaient des doses plus faibles.

Le Dr Hampton, dans un commentaire, exprime un regret : s’il est plus facile et plus rapide pour un médecin d’écrire une ordonnance que d’avoir une longue conversation avec un patient, il devrait garder à l’esprit que cette catégorie de médicaments présente une « constellation de risques ».

Sources

- un article du New-York Times : Weaning Older Patients Off of Sleeping Pills http://newoldage.blogs.nytimes.com/2014/07/02/weaning-older-patients-off-of-sleeping-pills/?_php=true&_type=blogs&emc=edit_tnt_20140702&nlid=67268624&tntemail0=y&_r=0

La brochure du Dr Tannebaum peut se télécharger sur

http://criugm.qc.ca/images/stories/les_chercheurs/risk_ct.pdf

L’étude du Dr Tennenbaum  est publiée ici : Reduction of Inappropriate Benzodiazepine Prescriptions Among Older Adults Through Direct Patient EducationThe EMPOWER Cluster Randomized Trial. Jama http://archinte.jamanetwork.com/article.aspx?articleid=1860498&resultClick=3

 

Sur le même sujet : The Medicalization of Sleeplessness: A Public Health American Journal of Public Health

http://ajph.aphapublications.org/doi/abs/10.2105/AJPH.2010.300014

 

et aussi :

Ten Things Physicians and Patients Should Question  American Geriatrics Society  http://www.choosingwisely.org/doctor-patient-lists/american-geriatrics-society/ et en version PDF : http://www.choosingwisely.org/wp-content/uploads/2014/02/AGS-10things-List_feb2014.pdf

Emergency Department Visits by Adults for Psychiatric Medication Adverse Events Jama

http://archpsyc.jamanetwork.com/article.aspx?articleid=1885708

Zolpidem Containing Products: Drug Safety Communication - FDA Requires Lower Recommended Doses U.S. Department of Health and Human Services

http://www.fda.gov/safety/medwatch/safetyinformation/safetyalertsforhumanmedicalproducts/ucm334738.htm

Un article du New-York Times : Simple Rules for Better Sleep  http://newoldage.blogs.nytimes.com/2011/03/23/simple-rules-for-better-sleep/

Insomnia  JAMA  http://jama.jamanetwork.com/article.aspx?articleid=1653524&resultClick=3

Selles : encore un sujet tabou

7 Octobre 2013, 09:23am

Publié par Bernard Pradines

Selles : encore un sujet tabou

Parmi les éléments permettant de comprendre l'obsession sur les selles souvent fréquente chez les personnes âgées :

  • une crainte « historique » des occlusions qui se terminaient autrefois souvent par la mort.
  • un tendance régressive qui peut évoquer le stade anal décrit par la psychanalyse.
  • l'infantilisation (consciente ou non) par l'environnement familial ou soignant qui peut retrouver ici un repère habituel chez l'enfant que l'on élève. Une éducation qui est une négociation où l’enfant doit devenir « propre » et « marchande » ses selles. Etant trois fois père et quatre fois grand-père, n’ai-je pas parfois applaudi aux exploits de la petite dernière en ce domaine ?
  • un simple aspect des préoccupations corporelles plus générales des personnes âgées, surtout si elles sont malades.
  • le désœuvrement et l’isolement qui permettent de penser aux seuls événements immédiatement significatifs.
  • un rappel aux autres que l’on existe, que l’on est vivant, que l’on peut souffrir (constipation) ou, pour emprunter impunément aux « psy », que l’on peut encore « jouir ». Aïe, je m’aventure en terra incognita.
  • plus choquante : la « fécalisation » chère à Jean Maisondieu est-elle parfois à l’œuvre ? Pour résumer à l’extrême : « vous me faites ch…. et je vous emm…! »

Pouvez-vous m’aider à allonger ou à modifier cette liste ?