Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

GérontoLiberté

Articles avec #hopital

Un équilibre sociétal insatisfaisant : la honte

21 Avril 2017, 05:12am

Publié par Bernard Pradines

Image issue du blog : http://www.psy-luxeuil.fr/article-la-honte-selon-la-psychanalyse-115156522.html

Image issue du blog : http://www.psy-luxeuil.fr/article-la-honte-selon-la-psychanalyse-115156522.html

La situation des personnes âgées dépendantes et malades est le résultat de plusieurs impératifs qui agitent notre société. En mathématiques, on parle de « vecteur résultant ».

Les familles sont désormais souvent dispersées. La mission ancestrale qui consistait à vivre et à accompagner ses parents dans un domicile commun s’est éloignée.

Chacun est contraint par son travail dont on pensait qu’il serait libérateur.

Qu’on le reconnaisse ou non, en établissement, les nécessités alléguées d’économies de personnel entrent en conflit avec les recommandations de bonne pratique. Quelques exemples : l’histoire de vie est trop vite esquissée, la toilette et les repas sont effectués trop rapidement, le repas du soir est servi trop tôt, le lit est trop souvent imposé chez des personnes qui souhaiteraient et pourraient rester assises ou même debout. Il est encore souvent refusé pour la sieste car nécessitant un nouveau lever après celle-ci. Des tranquillisants et des somnifères sont utilisés, censés calmer et même faire dormir des personnes qui se trouvent alitées pendant plus de douze heures alors que leurs besoins de sommeil ne dépassent guère cinq heures pour la plupart d’entre elles.

Il me fallut du temps pour comprendre et admettre cette évidence : les responsables administratifs de mon établissement ne parvenaient pas à nous écouter car ils n’avaient pas les moyens de modifier une situation qui leur faisait honte.

La satisfaction des patients passe par celle des infirmières

9 Décembre 2016, 06:12am

Publié par Louis Lacaze

La satisfaction des patients passe par celle des infirmières

Alors que le personnel infirmier en grève d’un établissement de santé de Tarbes (65 - France) se bat depuis plusieurs semaines pour améliorer ses conditions de travail il ne me semble pas inutile de résumer en quelques lignes l’opinion d’un médecin urgentiste américain.

De nombreux intervenants cherchent à améliorer le fonctionnement des hôpitaux, bien souvent en donnant la priorité à leur gestion financière sans prendre en compte que ce sont les infirmières qui passent le plus de temps au contact des patients. Si elles ne sont pas satisfaites de leurs conditions de travail, ces derniers en supporteront inévitablement les conséquences.

Des psychologues ont démontré que, pour réussir sur le plan professionnel, le travail devait apporter de la satisfaction au personnel qui se retrouvait plus motivé et plus performant. Non seulement une infirmière heureuse sur le lieu de travail sera certes plus appréciée par les malades mais, ce qui est plus important, elle sera sûre d’elle, consciente de sa valeur, travaillera mieux et courra moins le risque de commettre des erreurs.

Les priorités d’une infirmière vont au-delà du chèque à la fin du mois. Elle ne se sent pas valorisée par le montant du chèque mais par un sentiment d’utilité qui donne à sa vie tout son sens.

A son arrivée au service des Urgences dans un hôpital de Las Vegas, l’auteur de l’article s’est adressé individuellement aux infirmières et leur a posé les questions suivantes :

- Quelles satisfactions vous apporte votre travail ?

- Qu’est-ce qui est le plus difficile à supporter ?

- Comment pourrait-on améliorer vos conditions de travail ?

- Vous sentez-vous fatiguée ? Avez-vous suffisamment de pauses ?

- Travaillez-vous avec l’ensemble du personnel dans une ambiance agréable ? Y-a-t-il quelqu’un qui vous sape le moral ?

Quand il a rédigé son article, le Dr Alberto Hazan ne savait pas encore quels changements il pourrait introduire dans son service mais il était persuadé que la satisfaction du malade passe par celle du personnel qui se trouve le plus proche de lui. Ne risque-t-il pas de se voir accusé d’angélisme et d’ignorer superbement des contraintes financières incontournables ?

Sources

Dr Alberto Hazan 

 

Infirmière anonyme : For hospitals to thrive, they need to value nurses

http://www.kevinmd.com/blog/2016/07/hospitals-thrive-need-value-nurses.html