Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

GérontoLiberté

Vous exprimer - comité de lecture

26 Juin 2015, 08:18am

Publié par Bernard Pradines

Voici les modalités de fonctionnement de ce blog.

Vous exprimer :

  •  Vous voulez vous exprimer de manière brève, idéalement dans un texte de l’ordre de 20 lignes qui peut comporter des liens vers un document  plus volumineux (texte, photo, vidéo), mais ne savez pas ou ne pouvez pas le faire par ailleurs, vous pouvez visiter le blog : http://free.geriatrics.overblog.com
  • Vous pouvez poster votre proposition à : bpradines@aol.com
  • En l’absence de réponse dans les 21 jours, la proposition est acceptée telle quelle et publiée sur le blog en principe dans l’ordre chronologique des textes proposés. Toutefois, en cas de réaction à l’actualité, le temps de publication peut être réduit à 48 heures.

S’abonner au blog

  • L’abonnement au blog est gratuit. Il peut être effectué sur la page d’accueil du blog. Il permet à l’abonné(e) d’être avisé(e) de toutes les publications, qu’elles soient  régulières (le mardi et le vendredi actuellement) ou non. Le désabonnement est facile et immédiat car chaque avis de publication inclut la possibilité de l’effectuer.
  • En aucun cas votre adresse électronique ne sera communiquée à des tiers par le propriétaire du blog qui a accès aux adresses mail des abonnés. Conformément à  la loi "informatique et libertés" et aux recommandations de la Commission nationale informatique et libertés (CNIL), vous disposez du droit d'accès, de rectification et de suppression de votre adresse électronique.

Faire partie du comité de lecture :

  • Ses membres sont des volontaires bénévoles concernés(e)s par la gérontologie et/ou la gériatrie. Ils peuvent s’en retirer à tout moment par un simple courriel à bpradines@aol.com
  • Les membres du comité de lecture ne sont pas tenus obligatoirement de publier sur le blog. Toutefois, leur participation est la bienvenue.

Ses membres s’engagent à lire des textes brefs qui ont été proposés et peuvent rendre des avis à bpradines@aol.com. L’administrateur peut indiquer qu’après consultation et  réception des avis du comité de lecture,  la proposition n’a pas été retenue. En l’absence de réponse du comité de lecture, la proposition est considérée comme acceptée.

Membres du comité de lecture le 10 juin 2015 :

Christine Charras

  • masseur-kinésithérapeute, ostéopathe
  • bénévole pour la permanence France Alzheimer Hérault

Bernadette Labbe 

  • cadre de santé à la retraite

Louis Lacaze

  • bénévole, ancien enseignant

Jacques Pineau

  • ex travailleur social et formateur.
  • retraité actif
  • militant associatif dans des associations dont l'objectif est le bien-être des personnes âgées
  • administrateur d'Alma.

Patrick Succingeas

  • Psychologue
  • Psychologie clinique
  • Psychologie de la famille
  • Psychogérontologie

Animateur du blog : Bernard Pradines

  • gériatre
  • formation et conseil

http://geriatrie-albi.com/auteur.html

bpradines@aol.com

Commenter cet article

Carole 05/11/2015 08:28

C'est bon, il peuvent être très utiles pour les personnes vieilles qui ne peuvent pas prendre soin d’eux-mêmes!

Constance 13/08/2015 06:26

Message pour madame Christine Charras.
Bonjour madame,
Nous soignons actuellement à domicile , une jeune femme atteinte de Spina bifida. Le transfert du lit au fauteuil électrique nous pose un problème.Ce n'est pas le passage du lit au fauteuil en lui - même qui pose souci car ce dernier s'opère à l'aide d'une planche de transfert : la patiente assise sur le bord du lit effectuant quasiment seule son transfert, nous accompagnons seulement le transfert. Le problème se situe en amont.
Nous avons des difficultés pour passer de la posture " couchée" à celle assise au bord du lit car cette opération entraîne des douleurs aux cervicales de la patiente et devient un souci et pour la patiente et pour le soignant.
Auriez- vous quelques éléments à nous donner pour faciliter ce changement de posture?
l' utilisation du lève- malade n'est à priori pas possible en raison de l'exiguïté de la chambre et surtout de son encombrement.
Merci,
Constance

anne marie 03/05/2015 21:59

je suis assistante de vie de nuit auprès de personne âgée a domicile
cela fait6 ans que je suis chez la même personne,nous sommes 2 en alternance,dans 11 mois je pars a la retraite
la petite fille de la mamie a décidé de la mettre en maison de retraite,la mamie recule et lui as dit
je partirai de la maison,quand annemarie partira a la retraite!
la petite fille ne l'entends pas ainsi,dans 2 mois,tu seras en maison de retraite un point c'est tout
cette mamie a 88ans et a toute sa tete, la parole se libere,mais moi;je suis employé et je ne veut pas intervenir d'autant que la mamie se dirige vers la dépendance, et la mamie,dans la chambre la bas anne marie je vais parler au mur et dans 3 mois,je serai liquidé
,humanité humanité ou est tu!mes deux mamies sont resté chez nous
cette mamie ce sont les etrangers qui lui sont proches

riviere 30/09/2014 14:29

merci de geler les petites retraites
oui le changement c'est maintenant
pour les petites retraites,de 1200 a 650 euros
tous ces retraitées nantis,qui ont fait la France
ceux qui vont travailler jusqu’ici 62 ans et 65 ans
car on leur a fait croire, que l’espérance de vie,etait a leur portée
mais quelle escroquerie!
quand le pib de la France file a l’Étranger dans les banques suisses, ceux qui jettent les ouvriers,comme des mouchoirs jetables
je suis contre la finance,laquelle,celle qui s'acoquine avec de grandes groupes mafieux et qui font travailler,les enfants a l'autre bout de la planète,
quelle duplicité,et pour finir
Hollande veut supprimer d’ici 2017 les cotisations payées par les entreprises pour la CAF (branche de la sécurité sociale qui paie les allocations familiales). Seuls les établissements publics, comme l’hôpital, continueront à payer ces cotisations (5 milliards d’€), alors que les cliniques privées seront exonérées pour grossir leurs profits ! C'est un vol patronal de 30 milliards d’euros pris sur nos salaires. Ce ne sera pas le dernier : le patronat veut s’exonérer de toute la protection sociale, dont l'assurance maladie.
en 2017, le changement surement,la politique,ce n'est pas de la communication,mais la réalité de la vie
ceux dont les petites retraites seront geler, se rappelleront a leur bon souvenir,
la honte du siècle,geler les retraites, pour une augmentation minime,pas même de quoi acheter
1l de lait!

Alain Leboeuf 15/09/2014 19:40

Il existe des lois , qui gèrent la nomination des médecins coordonnateurs ehpad ... et surtout définissent leurs missions ....en ..ehpad..
lorsque on constate" l'arbitraire de ces nominations" en dépit du bon sens ,sans préavis de la coordination libérale en place et le peu de zèle à l'application des missions par ces coordonnateurs nommés ,
nettement favorisé par le manque de reconnaissance de la coordination libérale de l'établissement (médecins traitants)par les administratifs en place en ehpad , pensez vous qu'il existe des moyens de justice
qui permettraient la nomination à ces postes de gens qualifiés par la faculté, remplissant leurs missions explicites ?
et non leurs arbitraires ...

Pradines 16/09/2014 09:32

Réponse à Alain Leboeuf : la nomination du médecin coordonnateur est le fait de l'administration de l'EHPAD. Dès 2005, j'ai retrouvé des textes signés par vous à ce propos. Pouvez-vous nous préciser ce que vous avez trouvé depuis cette date en matière de recours ?