Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

GérontoLiberté

Articles avec #aidants

Mère-fille : l’inversion des rôles ?

5 Septembre 2017, 05:57am

Publié par Bernard Pradines

Mère-fille : l’inversion des rôles ?

Il est coutumier d’évoquer l’inversion des rôles entre les mères et les filles lorsque les premières deviennent dépendantes des secondes. Cette considération a d’autant plus de pertinence que la mère souffre de troubles cognitifs, affectifs et motivationnels. La description de cette situation permet d’appréhender la directivité nouvelle effectuée par la fille sur sa mère. Au fond, il s’agit souvent d’une inversion d’un rapport de pouvoir, voire de domination.

Pourtant à y regarder de plus près, cette considération masque une autre réalité importante et fréquente : le retour de la fille au sein de sa famille originelle, de son cocon familial. Il s’en suit une éventuelle tension, voire un déchirement, entre l’attention portée à la nouvelle famille créée depuis l’union conjugale et celle destinée à l’ancienne qui se rappelle alors pleinement à elle. Pour mieux mesurer cette dimension, il convient de considérer en négatif ce qui advient lorsqu’il s’agit de belles-filles et non de filles, ce qui se traduit par des conséquences généralement différentes.

Soins palliatifs en phase terminale : saper la base de la pyramide de Maslow

29 Août 2017, 05:57am

Publié par Bernard Pradines

Soins palliatifs en phase terminale : saper la base de la pyramide de Maslow

Le psychologue Abraham Maslow a établi une théorie des besoins des humains. A la base se situent les besoins physiologiques dont la faim et la soif, au sommet sont les besoins d’accomplissement de soi. Cette « pyramide » [1] porte le nom de son inventeur. Elle est fort utile et connue de tous les soignants en gériatrie.

Toutefois, elle mérite d’être interrogée ou même contestée lorsque s’approche la fin de la vie. La faim et la soif sont presque toujours absentes en phase terminale. Autant dire que les besoins changent radicalement dans ces domaines. Les nouveaux besoins sont d’hydrater la bouche, de proposer une « alimentation-confort », enfin de respecter le refus du patient s’il ne veut plus boire et manger [2]. Ainsi, l’acharnement thérapeutique le plus habituel dans ces moments est-il encore celui de l’alimentation contrainte avec ses conséquences inutiles et inconfortables.

Sachons saper la pyramide de Maslow.

 

[1] Maslow's Hierarchy of Needs

[2] « Il va mourir de faim, il va mourir de soif » : Que répondre ?